2018-07-11_19h17_40

 

J'ai testé l'application Yuka pour mieux manger (voir la vidéo en fin de message)

Manger mieux pour être en bonne santé. 

Plébiscitée, cette application développée par une start-up française pour Android et Apple fait un tabac, j’ai voulu en savoir plus et la tester pour nous.

On a tous essayé le décryptage des étiquettes en magasin (avec des bonnes lunettes). Alors, qu’est-ce que je vais prendre ? en essayant de comparer : graisses, additifs, sel, colorants .
Puis l’envie d’en finir avec les courses, la queue aux caisses ont raison de nos bonnes résolutions et au final on reprend les classiques dont on a l’habitude.

J’ai testé l’application en magasin :

Ok ça va elle est facile à utiliser, la détection des codes à barres est rapide. Mais vous vous demandez si l’on ne va pas vous prendre pour un enquêteur. S’il y a peu de monde c’est jouable, encore faut-il que la réception d'internet sur le smartphone dans le magasin soit bonne, sinon, c’est raté.

Mon conseil :

Alors le mieux dans la pratique, vous rentrez chez vous et scannez vos produits avec l’application. Et là vous avez le temps de lire le diagnostic : bon, mauvais, médiocre avec le détail de la composition.  L’application t’indique aussi une sélection de produits mieux notés (souvent du bio).
Au final, en choisissant d’autres produits petit à petit vous pouvez vous constituer votre liste de produits meilleurs pour votre santé.

J’ai voulu en savoir plus :

C’est bien beau, mais n’y a t’il pas encore de liens commerciaux la-dessous, des ententes, du business pour nous orienter ?
Et c’est quoi cette base de données, qui fait le diagnostic ?
Pour en savoir plus, j’ai alors contacté Julie (co-fondatrice) en charge de la communication qui m’a répondu rapidement par mail. Je précise que l’on ne se connaît pas.

Mon Mail à la start-up Yuka :

En attendant ta remontée à la surface, j’aimerai en savoir plus sur les outils et le « sérieux » des analyses et notes données. Quel organisme, mise à jour, fiabilité….
Indépendance vis à vis des propositions d’autres articles.   Plus tard, mais c’est sans doute lourd à manier serait-il possible d’avoir une idée des produits proposés en remplacement de ceux qui sont mal notés.
Enfin j’imagine qui si certains produits mal notés ne sont pas forcément à éviter si on n’en abuse pas.
Bonne année 2018 déjà bien chargée.
Merci

Voici l’intégralité de sa réponse :
Bonjour Claude,

Je te rassure : Yuka est une appli 100% indépendante. Nous ne travaillons avec aucune marque et ne faisons aucune publicité. Tous les produits sont notés de la même manière.

Nous utilisons la liste des ingrédients ainsi que les valeurs nutritionnelles.

Notre notation est faite de la façon suivante :
– La qualité nutritionnelle représente 60% de la note. La méthode de calcul repose sur les préconisations du Professeur Serge Hercberg dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé proposée par l’Etat et validées dans le cadre de la mise en place du Nutriscore. Cette méthode prend en compte les éléments suivants : calories, sucre, sel, graisses saturées, protéines, fibres, fruits et légumes
– Les additifs représentent 30% de la note du produit. Nous nous basons pour cela sur « Le nouveau guide des additifs » paru le 9 mars 2017 aux éditions Thierry Souccar et réalisé par les journalistes scientifiques de LaNutrition.fr sous la direction d’Anne-Laure Denans, docteur en pharmacie et diplômée en nutrition.
– La dimension biologique représente 10% de la note. Les produits considérés comme biologiques sont ceux disposant du label bio français (AB) et/ou du label bio européen (Eurofeuille)

Les produits de remplacement sont ceux qui ont obtenu les meilleurs notes selon ce système de notation.

Nous n’intégrons pas la notion de portion car nous notons pour 100 grammes de produit. Bien évidemment dans le cadre du beurre, du sucre ou du sel avec parcimonie ce n’est pas forcément à éviter 🙂

Très bonne journée. 
Julie

 

Je vous montre dans cette vidéo comment utiliser Yuka avec un smartphone : 

J'ai testé l'appli Yuka pour mieux choisir nos aliments.