Comme toujours, dès que la solidarité est en jeu, elles répondent présent.

C'est à l'initiative d'une voisine mi Mars qu'elles se sont mobilisées pour choisir un masque "barrière" répondant à la norme Afnor.

L'enjeu durant cette période de pénurie était d'assurer la sécurité du personnel de laboratoire et infirmiers libéraux de 22 laboratoires d'analyses médicales.

Voisins, amis, ont dégoté des tissus en stock chez eux, et les ont transmis à la biologiste Agnès coordinatrice à l'origine du projet.

Découpe, marquage, pliage, repassage et assemblage à la machine ont été réalisés pour finalement arriver à l'objectif fixé de 2000 masques.

Pour rendre hommage au dynamisme, à la bonne humeur et à la créativité des couturières et petites mains en Nord, j'ai réalisé une montage vidéo que je vous laisse découvrir.