Banniere Club lecture23Les 10 mots en liberté choisis aléatoirement par Marie-France du Club Lecture de Marcq en Baroeul :

œillet – nourrir – signature – potentiel – feu – alligator – cachemire eye-liner – épeautre – échéance

Le p'tit jeu de Décembre et ses contributions.

Comment ça marche ? :

Rédigez et envoyez votre texte (environ 10 lignes) sous forme de récit, poème, fiction, prose, sur ces adresses courriel h.c0711@orange.fr ou cfcourriel@yahoo.fr  Pas de délai imposé. Il sera transcrit dans cette page de blog dans l'ordre d'arrivée.

Pourquoi c'est plaisant à faire et à partager ?

- * la découverte des mots -  * le temps de la rédaction -  * l'échange et la lecture des textes de qui se prend au jeu.

NB : tout à au bas de cette page vous pouvez insérer un commentaire

Les contributions (en cours):

1 André - Québec Montréal

Au zoo de Lille, un alligator à plume en avait marre de voir les gardiens le nourrir avec les galettes d'épeautre de Sylvie, vous savez la belle en robe de cachemire à qui Claude offre des bouquets d'oeillets. Notre emplumé dépité et affamé se disait qu'il avait le potentiel pour appartenir à la gent de plume et pouvoir ainsi à brève échéance grâce à sa signature d'auteur reconnu se payer des poulets cuits au feu par Martine Aubry. Martine ayant déjà assez de mal avec les requins de la politique, le rêve de l'alligator tomba à l'eau. Le pauvre versa des larmes de crocodiles qui lui barbouillèrent la bouille de eye-liner.

 

2 Hélène - Marcq en Baroeul

Petites filles modèles?

Les deux fillettes étaient bien décidées à mener à bien leur projet, en cela elles avaient du potentiel.

Un passage discret dans la maison, aussi silencieux qu’un alligator. Elles feraient feu de tout bois.

Leur signature: le mystère!

Quand arriva l’échéance: le retour de maman, le tableau étaient saisissant:

Sur la table du salon un grand bouquet d’œillets irisés jouxtait un plateau de petits pains d’épeautre saupoudrés de pépites de chocolat; pas vraiment de quoi se nourrir , mais une friandise alléchante.

De chaque côté, elles étaient là, telles des déesses grecques. Chignon haut perché, grand trait d’eye-liner rehaussant leurs yeux moqueurs, quelques paillettes sur les joues roses, toutes deux savamment drapées d’un plaid de cachemire chatoyant.

Modèle digne de Manet!

 

3 Thérèse.  + Version Audio (écoutez en cliquant sur ce lien) : Thérèse.wav  

"Malgré ce froid intense, signature de ce mois de février, Cécile se sent pleine d'entrain.

 En effet, un pâle soleil d'hiver montre le bout de son nez, signe d'une potentielle belle journée.

 Un givre épais recouvre encore la végétation et la transforme en de mystérieuses formes blanches.

 Elle enfile son pull en cachemire, et anime ses yeux d'un trait d'eye liner.

 La voilà prête pour sa sortie.

 Elle va d'abord passer chez son boulanger, car elle a envie de tartines gratinées comme elle les fait souvent, avec du bon pain à l'épeautre. Puis elle se rendra à la librairie pour acheter un livre pour l'anniversaire d'Alexis, son filleul. Elle avait repéré un ouvrage qui raconte la vie d'un petit alligator    ce sera parfait pour lui qui adore les histoires d'animaux.

 Et ce soir, devant un bon feu de bois, elle pensera au printemps dont l'échéance approche.  Elle se nourrira de rêves de fleurs, dont un parterre d'œillets qui viendra agrémenter son petit jardin"

 

 4 Hélène Les lectrices- Déc. 20

Extrait de voyage:
Notre rêve se réalisait! Tout dépassait notre imagination: nous étions au Cachemire ….enfin!
Tôt ce jour là, sortie Nature.
Accompagnés d’un garde , bardé d’une arme à feu et d’un coupe-coupe logé
dans un long étui à œillets , nous cheminions, un peu hagards apercevant au loin les femmes s’activant à la récolte
d’épeautre , chantonnant dans une langue étrange, signature pour nous de ce pays exotique.
Aucun de nous ne faisait l’effort de nourrir la conversation; a peine quelques exclamations ça et là.
Soudain, par signes discrets , notre accompagnateur nous incita au silence total et à nous glisser dans les hautes
herbes au bord du marigot: jusqu’à quelle échéance tiendrions nous, dans cette posture?
Gargouillis? Gémissements? Gazouillis? Impossible pour nous d’identifier ce que nous entendions.
Un léger scintillement attira notre regard et là, ce que nous prenions pour une souche pourrissante se souleva;
Une longue tête couverte d’écailles verdâtres apparue, des yeux globuleux cernés de noir et reliés entre eux par un
épais trait d’eye-liner, semblaient indifférents à notre présence.
Une rangée de dents terrifiantes bordait une gueule énorme,
de chaque côté y pendaient ça de petites queues, là de petites têtes d’où s’échappaient les fameux gazouillis.
Nous étions en train d’assister au transfert de bébés alligators à lunettes par leur mère attentionnée et dotée d’un
potentiel de patience insoupçonnée.

5 Claude - Marcq en Baroeul

Plus de peur que de mal.

Jenny, conférencière internationale connue pour son expertise en nutrition avait failli rater son vol pour Nice la capitale des œillets.

Le matin du départ, un énorme alligator s’était invité sur la terrasse de sa maison d’Everglades City . 

Le vol fut agréable après cette grosse frayeur rapidement réglée par les services de la ville habitués à ce type d’intervention.  

Elle arriva au centre de conférences parée de son pull fibre de cachemire et d’un pantalon couleur feu. Comme à son habitude son regard était sublimé d’un trait d’ey-liner façon Juliette Greco, c’était sa signature visuelle.

Elle développa ses thèmes favoris en parlant de l’énorme potentiel de progression de l’agro-écologie et des échéances pour nourrir la planète.

Le pot de l’amitié qui suivit était constitué de rillettes de sardines et toasts d’épautre appelé aussi le blé Gaulois.

 

 6 - Marie-France

« Elle était encore seule …Devant elle ce champ d’œillets, signature artistique de celui qu’elle fuyait ….Et l’échéance approchait.

Pourquoi avoir ignoré ce potentiel qui était le sien ? …Elle frissonna et entoura ses épaules de son étole de cachemire .

  Pour lui , elle avait  affronté cet alligator qu’elle avait  pris soin de nourrir hier de plusieurs galettes d’épeautre… Ses yeux étaient en feu et elle savait que l’eye-liner coulait maintenant sur ses joues .

  Elle avança encore ….et lui fit face.  »..

 

7 - Charline qui s'amuse bien !

 DANS LA PETITE LIBRAIRIE DU CENTRE VILLE ,LE JEUNE VENDEUR TEND LE LIVRE A SARAH

 "voilà le roman "comment nourrir les alligators?"

Il lui adresse  son  plus beau sourire:elle est vraiment ravissante :des  yeux verts surlignés d'eye -liner,une silhouette parfaite  dans un pull en cachemire,décoré d'oeillets brodés

il rêve d'un potentiel rendez-vous....mais la réalité le rattrape :il faut trés vite la signature de son père pour renouveler son bail arrivé à échéance

et en plus il   lui faut trouver de la farine d'épeautre pour sa mére! 

mais revoilà Sarah ,toute lumineuse  ,elle lui demande"vous auriez le livre "la guerre du feu?" petit  espoir?

 

8 - Marianne

Il s'agit aujourd'hui, mes chères amies lectrices, de nous intéresser aux alligators du Cachemire. Reptiles étonnants, s'il en est car ils se fardent chaque matin, tout comme leurs concitoyennes humaines en prenant grand soin de passer de l'eye liner autour de leurs yeux , produit exclusivement composé d'épeautre. Et coquetterie supplémentaire, ils accrochent un oeillet rouge entre leurs dents pour paraître plus inoffensifs ou plus élégants, je suppose. A ce jour, je n'ai pas encore obtenu de réponse claire à ce sujet.

Encore plus étrange, vous les voyez régulièrement attiser un feu pour braiser les souris attrapées dans les recoins des rivières ou des fleuves, voire des immondices. Il faut bien se nourrir, tout de même puisque les autres animaux ne sont pas autorisés à être tués.

De là à en déduire deux conclusions, d'une part que les alligators sont les régulateurs des petits prédateurs pullulant et d'autre part, que, tout comme les humains, même les reptiles ont un potentiel énorme d'adaptation, voire de résilience.

Mon reportage arrive à échéance, mes chères amies lectrices. Il ne me reste plus qu'à y apposer ma signature et à vous retrouver très bientôt pour d'autres nouvelles du monde.

 

 9 - Françoise

.... l'histoire de Léa continue !

Avec une tranche croustillante et dorée de pain épeautre, Léa dévore le gratin de patates douces

Invitée à une soirée, elle réfléchit à sa tenue ; Sa signature pour ses amis, est la décontraction...  enfiler un cachemire, un léger trait d'eye liner, un regard furtif dans le miroir et le tour est joué !! Son seul luxe, l'héritage de sa mère, une pochette des années 30 en alligator ! Enfilant ses bottines, un œillet a sauté, ça se voit pas mais à échéance, il faudra quand même le remplacer !!

Pénétrant dans la salle, elle se sent prête à affronter de potentiels amis , à se nourrir des derniers potins et à faire feu de tout bois !

 

10 Elisabeth
-Bonjour  Colombo!,     vu   votre   CV,  vous  avez  beaucoup  de   potentiel  et  nous  vous  donnons  ,  après  mûre   réflexion,  le   feu  vert  pour cette  nouvelle   enquête.
Nous  avons  eu   l'échéance   d'un  mois  pour vous    connaître,  vous  commencez   de  suite. 
Veuillez  apposer  votre  signature  ci -dessous,  svp?
C'est   la  plus  belle  journée   de  la  vie  de  Colombo.
"Vite  ,  il  me  faut  passer   chez  la  fleuriste  pour   offrir  des  oeillets    à  ma femme!   .....Elle  va  adorer  cela   , ma  femme!......
Cet  entretien  m'a  donné  un  appétit  d'alligator!  Mais oui  ,  il  faut   bien  se  nourrir,  tout  de  même!
Oh!  ma  femme  a  revêtu son  pull  cachemire    que  j'adore! 
Encore  un  petit  trait  d'eye  liner,  ma  chérie!    Tu  es   ravissante!    Je  t'emmène  au  restaurant  ce  soir,   ce  sera  veillée   crêpes.        Je  voudrais  te  faire   goûter  celles  au  sarrasin   ,maïs,  épeautre,  ou  encore  au  blé  noir !   mais  c'est  toi  qui   choisiras!.......

 En avant-première les 10 mots en liberté de Février 2021 :  

 allumette, santé, plongeoir, avertir, rare, mandarine, occasion, vétuste, soubresaut, badiane.

Pour information, prise de contact pour partager cet exercice amusant avec nos cousins Québecois

de la ville de Saint Lambert proche de Montréal. La bibliothèque de St Lambert voir la vidéo de présentation.

 

nuage-de-mots (1)

 

Le p'tit jeu du 4 décembre et ses contributions.